Comment réagit notre corps lorsqu’on arrête le sport?

Toutes les personnes qui s’entraînent régulièrement depuis des années connaissent parfois des phases où il est plus difficile de garder le même rythme d’activité. Qu’il s’agisse d’un manque de motivation, d’un horaire devenu particulièrement chargé ou de découragement suite à des résultats insatisfaisants, les raisons peuvent être multiples.

Bien que ces phases soient tout à fait normales, il est important de comprendre comment notre corps est affecté par cette baisse d’activité. Dans quel but ? Eh bien histoire de ne pas trop se laisser aller et de faire en sorte de ne pas céder trop longtemps à l’inactivité.

Voici donc 3 effets importants de l’arrêt de l’activité physique :

  • Baisse des capacités musculaires et modification de la composition corporelle

Environ 3 semaines suivant l’arrêt de l’activité physique, vous pourrez généralement observer une baisse significative de la force musculaire et de vos performances athlétiques. Aussi, vous remarquerez progressivement une atrophie musculaire, accompagnée d’une perte de flexibilité et d’une diminution de la densité osseuse. Enfin, vous risquez évidemment de prendre du poids si vous n’adaptez pas votre alimentation. Votre corps étant beaucoup moins actif, l’excèdent d’énergie reçu sera stocké sous forme de gras.

  • Baisse des capacités cardiovasculaires

Dès la deuxième semaine d’inactivité, vous pourrez commencer à ressentir une diminution de vos capacités cardiovasculaires et de votre endurance. Vous vous sentirez plus essoufflé qu’à l’habitude lors de vos activités quotidiennes. Par exemple, en montant les escaliers, en transportant une charge ou en jouant avec vos enfants, vous vous sentirez plus rapidement fatigué. En fait, si votre période d’arrêt se prolonge au-delà de 3 mois, votre capacité cardiovasculaire pourrait diminuer de 15 à 20 %.

  • Impacte la santé cognitive, la qualité du sommeil et nos émotions

Vous l’aurez compris, il ne suffit que de quelques semaines d’arrêt d’entrainement pour déjà commencer à en ressentir les effets négatifs sur notre corps. Mais cette situation affecte également notre mémoire, puisque l’exercice permet au cerveau d’avoir un apport sanguin suffisant permettant d’entretenir certaines capacités cognitives comme la mémoire.

Il est également possible de rencontrer des difficultés de concentration, des troubles du sommeil et même des sautes d’humeur inhabituelles.

Vous voulez un exemple d’exercices à faire à la maison, histoire de rester actif ? Je vous suggère d’aller voir ceci.

Les 5 tendances fitness complètement inefficaces

On trouve tellement de choses sur internet concernant le domaine du fitness de nos jours qu’il est devenu pratiquement impossible de savoir à qui faire confiance ou en quoi croire.
Il y a quelques jours, je suis encore tombée sur un de ces articles promettant une perte de poids importante au cas où l’on se procurerait une marque spécifique de compléments alimentaires et un autre qui conseillait un régime qui consiste à consommer uniquement de jus de fruit pendant une semaine.

Comment adapter sa pratique sportive durant le ramadan ?

Le ramadan est là et en cette première semaine je vois déjà que beaucoup sont inquiets du fait de ne pouvoir maintenir une activité sportive régulière. Il y a celles et ceux qui ne savent plus quand ils pourront faire du sport entre le travail et le repas du soir (iftar) et ceux qui pensent à tous leurs efforts qui risquent de partir en fumée à cause des grands repas (pas toujours sains) en famille. Laissez-moi vous rassurer aujourd’hui dans cet article où je vous livre le maximum de conseils pour une bonne routine ramadanesque.

Neat : Brûler des calories sans effort?

Le métabolisme est l’ensemble des réactions qui se produisent dans les cellules de l’ organisme et qui aident à garder le corps en vie.

Le métabolisme détermine notamment le nombre de calories brûlées au quotidien. Plus le métabolisme est rapide, plus vous brûlez de calories.