Nombreux sont ceux qui croient que le fait d’humilier ou de culpabiliser les personnes en surpoids, a pour effet de les motiver à se prendre en main pour maigrir.

Malheureusement, ceci est totalement faux. Des études menées sur le sujet indiquent qu’au lieu de motiver les gens à manger sainement et à faire de l’exercice, le Fat-Shaming produit l’effet inverse. L’humiliation augmente le sentiment de honte et de culpabilité. En réaction, ces personnes ont tendance à manger plus et à prendre davantage de poids.

Parce qu’il est temps que tout le monde prenne conscience des dangers que comporte ce phénomène, j’ai décidé aujourd’hui de tout vous dire sur le sujet : le Fat-Shaming c’est quoi et quels en sont les effets ? Accrochez-vous, c’est parti !

  • Qu’est-ce que le Fat-Shaming ?

C’est le fait de critiquer, voir harceler une personne en surpoids au sujet de ses kilos en trop ou de ses habitudes alimentaires. Pourquoi est-ce que les gens agissent de la sorte ? Eh bien, beaucoup pensent qu’avec cette attitude, ils poussent leurs victimes à réagir pour perdre du poids. Et figurez-vous qu’il ne s’agit pas d’un phénomène isolé, mais plutôt d’une vraie tendance sociétale, avec l’émergence de nombreuses communautés virtuelles dédiées à cela !

Malheureusement, il s’avère, au contraire, que les moqueries et le harcèlement à l’égard des personnes en surpoids, causent des préjudices psychologiques et physiques majeurs et tendent, au contraire, à aggraver le problème.

  • Quels en sont les effets ?

Développement de troubles du comportement alimentaire

Le Fat-Shaming ne conduit pas ses victimes à adopter un style de vie plus sain. Bien au contraire, de nombreuses études ont noté que la pression et le stress vécu par ces dernières, les conduit à développer des troubles du comportement alimentaires (jeûne, sauter des repas, vomissements provoqués, abus de laxatifs, de diurétiques, lavements, utilisation de médicaments ou produits naturels pour perdre du poids…).

Il va sans dire, que ce type de comportements présentent de sérieux dangers pour la santé. En effet, chez les femmes, les règles peuvent s’arrêter ou devenir irrégulières. La santé de la peau, des cheveux, des ongles et des dents peut se détériorer. Les os peuvent être fragilisés, des carences alimentaires peuvent surgir ainsi que des infections, des douleurs abdominales, des problèmes cardiaques et une sensation de fatigue constante peut s’installer.

Mais les troubles du comportement alimentaire, ne représentent pas le seul risque encouru par les victimes du Fat-Shaming. Au lieu de perdre du poids, ces dernières ont au contraire tendance à en prendre davantage.

La prise de poids

Le Fat-Shaming, favorise la prise de poids. En effet, les sentiments de honte et de d’humiliation causés par ces attaques, conduisent les victimes à manger plus et à être moins actifs. Par conséquent, il y a un risque accru d’obésité. Cette résultante a été observée et confirmée par plusieurs études sur le sujet. Ces dernières révèlent également que ce phénomène accroit les risques de diabètes et de maladie cardiaques chez les victimes.

La dépression, baisse de l’estime de soi et suicide

Le Fat- Shaming engendre une diminution de l’estime de soi. Les personnes visées ont tendance à intérioriser ces attaques. C’est-à-dire que la perception négative qu’elles peuvent avoir de leur corps suite au harcèlement, affecte la perception qu’ils ont de leur propre personne. Il y a donc une baisse d’estime de soi pouvant conduire à la dépression et dans certains cas extrêmes au suicide.

  • Quelle conclusion ?

Au lieu de contribuer à renforcer cette approche négative et inefficace, tentons plutôt d’encourager l’adoption d’un style de vie sain, incorporant une alimentation saine et l’activité physique de façon quotidienne. Il faut garder en tête qu’il n’y a pas nécessairement de physique « type » pour être en bonne forme. En d’autres termes, être mince ne veut pas dire être en santé. Il est donc totalement contreproductif d’harceler une personne pour son apparence physique, puisque cela produit l’effet inverse.

Ainsi, une approche positive et bienveillante, est la meilleure stratégie pour encourager les autres à adopter un style de vie plus sain.

Si cet article vous a plus, je vous suggère la lecture de celui-ci.

Voilà, pour tout autre question ou renseignement, écrivez-moi ici ou sur ma page Instagram   @lamissfitness et Facebook.

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This