Près de 95% des personnes ayant suivi un régime, reprennent le poids perdu dans les 1 à 5 années suivantes.En outre, si le poids perdu se composent essentiellement de muscle et de gras, les kilos repris représentent quasi-exclusivement de la masse grasse. Etant donné que le muscle brûle plus de calories que le gras, ce changement dans la composition corporelle, conduit à un ralentissement du métabolisme. Les personnes ayant suivi un régime devront donc se priver davantage pour espérer maintenir leur poids.

Nous avons tous ces personnes dans notre entourage qui se plaignent de ne pas manger beaucoup mais de continuer à prendre du poids malgré tout. Eh bien pour, ma part, je ne compte plus le nombre de clients qui correspondent à ce profil.

Ces derniers ont passé leur vie à faire des régimes et même s’ils parviennent à en perdre, ils finissent toujours par en reprendre davantage.

Ce phénomène s’explique essentiellement par deux éléments :

  • Penser en termes de privation lorsqu’on cherche à maigrir

Lorsque notre corps ressent la privation, il se met en mode « survie » en ralentissant notre métabolisme, ce qui rend plus difficile la perte poids.

Pour éviter cela, la première chose à changer lorsqu’on cherche à maigrir, c’est de revoir la qualité des aliments que nous consommons et les moments de la journée où nous le faisons. Manger mieux et plus intelligemment, permet ultimement de réduire l’apport calorique sans ressentir la faim.

Ainsi, il s’agit de manger assez pour satisfaire notre appétit, mais assez de produits frais et santé ! Des protéines, des bon gras et des glucides à faible indice glycémique (autant que possible). Ces derniers sont ceux qui font peu grimper le taux de sucre dans notre sang lors de leur digestion et assimilation. En général ce sont des aliments peu transformés et très riches en fibres (fruits et légumes, légumineuses, céréales…).

  • Les régimes restrictifs n’aident pas à implanter un mode de vie sain.

Ces régimes représentent des solutions court terme qui ne conduisent pas à un changement profond dans notre mode de vie. Ainsi, une fois que le poids visé est atteint, la plupart des gens reprennent leurs mauvaises habitudes et finissent par reprendre le poids perdu. C’est ce qu’on appelle l’effet yoyo. Mais au-delà d’être inefficace, ce type de régimes est surtout dangereux.

En effet, ils peuvent engendrer des perturbations dans les cycles menstruels, des carences en vitamines et minéraux, augmenter le risque d’obésité à long terme et même avoir d’importantes conséquences sur le plan psychologique. Car les adeptes des régimes drastiques s’enferment souvent dans une spirale infernale : il faut se priver de plus en plus pour finalement perdre de moins en moins, ce qui peut entraîner un risque de dépression.

En bref, vous l’aurez compris, il vaut mieux chercher à perdre lentement et durablement en apportant des changements profonds dans votre mode de vie.

En quelques mots : mangez mieux et bougez plus !

 

Si vous aussi vous cherchez à perdre du poids, je vous suggère la lecture de cet article.

 

Pin It on Pinterest

Share This