Le stress est une réaction normale d’adaptation de l’organisme à certains facteurs externes auxquels il est confronté. Contraintes, agressions, pressions, tous ces éléments déclenchent une succession de réactions visant à faire face à la situation. Jusque-là rien d’inquiétant ou de problématique.

Toutefois, lorsque la situation stressante perdure ou se produit trop fréquemment les conséquences sur l’organisme peuvent être plus sérieuses. En effet, celui-ci s’épuise, certains organes ou systèmes s’affaiblissent ou se relâchent.

Ainsi au-delà de l’impact psychologique et comportemental néfaste que peut avoir le stress sur nos vies, il faut être conscient que ce dernier a un impact hormonal et physiologique réel.

Le stress peut notamment accélérer le vieillissement puisqu’il augmente le dommage oxydatif (vieillissement et mort des cellules). Il provoque également un déficit immunitaire. Le corps devenant plus susceptible aux agents infectieux, bénins ou graves, il est plus facilement malade.

Souffrir d’un stress chronique, peut donc avoir de multiples conséquences sérieuses et peut aussi encourager un gain de poids. Comment explique-t-on ce phénomène ?

Le fameux cortisol !

Lorsqu’on est stressé, notre système sécrète constamment des quantités importantes de cortisol. Il s’agit d’une hormone dont le niveau augmente en présence de stress. Cette réaction peut avoir diverses conséquences. D’abord, lorsqu’il est libéré, le cortisol a pour effet de stimuler l’appétit et d’augmenter le désir pour certains aliments, gras et sucrés. On a donc tendance à manger plus en quantités et à rechercher des aliments réconfortants (« confort food ») hypercaloriques.

Par ailleurs, la production excessive et soutenue de cortisol incite également au stockage de graisse. En fait, lorsque l’organisme pressent qu’il aura besoin de produire de grandes quantités d’énergie, pour faire face à une situation donnée, il se prépare naturellement en faisant des réserves. Or, celles-ci se font sous forme de graisse, pouvant au besoin être transformées en sucre et en énergie.

Ensuite, lorsqu’ on est constamment sous pression, la production d’insuline est temporairement inhibée, afin de préserver l’énergie présente sous forme de sucre dans l’organisme. C’est donc encore ici un facteur pouvant conduire à la prise de poids, mais qui augmente aussi les risques de développer un diabète de type 2.

Pour finir, un excès de cortisol peut causer un ralentissement du métabolisme. On brûle donc moins de calories au repos et on finit par prendre du poids.

Vous l’aurez compris, une vie stressante n’est pas juste désagréable à vivre au quotidien, elle est aussi et surtout très nocive pour notre santé.

Outre la prise de poids, le stress favorise l’apparition de plusieurs maladies graves, notamment cardiovasculaires. C’est pourquoi il est primordial de mettre en œuvre des stratégies pour mieux gérer le stress excessif auquel nous pouvons tous être exposés.

Là plusieurs solutions s’offrent à vous et en voici quelques exemples :

  • Faire une activité physique quotidienne
  • Pratiquer la relaxation/méditation
  • Soigner votre alimentation
  • Choisir des activités de détente
  • Consulter un psychothérapeute

A vous de trouver votre solution !

Pour davantage de conseils sur l’entraînement, je vous suggère la lecture de cet article.

 

Pin It on Pinterest

Share This