De nombreuses personnes décident de reprendre le sport à 40 ans. En effet, à cet âge il se produit souvent une prise de conscience poussant ces dernières à vouloir retrouver la forme de leurs 20 ans.

C’est une excellente chose, qui doit tout de même se faire en respectant certains principes, histoire de ne pas prendre de risques inutiles. Voici donc 5 conseils pour reprendre le sport à 40 ans de façon sécuritaire et efficace :

Consultez votre médecin traitant

Celui-ci Il procèdera à l’examen habituel et cherchera les signes alarmants, les antécédents médicaux (maladies éventuelles, accidents passés, entorses à répétition, vertiges ou pertes de connaissance, etc.).  Évidemment, durant cette visite, il évaluera le risque cardiaque et après un examen complet, il pourra vous conseiller et vous orienter vers les pratiques adaptées. Vous pourrez ainsi entamer cette nouvelle aventure en toute sérénité.

Fixez-vous un objectif

Comme pour tout projet que l’on veut fructueux, il faut déterminer un objectif et définir une stratégie pour l’atteindre. Alors cherchez-vous à perdre du poids ? A gagner en force musculaire ? A améliorer votre santé de façon globale ?

Une fois votre objectif formulé, consultez un professionnel compétent capable de vous orienter sur le type de programme et d’activité à suivre. Savoir vous adresser à la bonne personne, rendra le processus nettement plus efficace et sécuritaire.

Procédez progressivement 

Il faut être conscient, qu’avec l’âge et l’inactivité, notre composition corporelle change. Nous perdons de la masse musculaire et gagnons de la masse grasse. Notre cœur devient moins efficace, comme l’ensemble de nos muscles qui deviennent moins forts et moins endurants.

Tous ces facteurs (et bien d’autres), font que nous devons procéder avec douceur et progressivement. Évitez les séances trop intenses, les poids trop lourds, ou les rythmes trop soutenus au début. Écoutez votre corps, commencez doucement et augmentez l’intensité de vos séances graduellement, selon votre évolution. Ne soyez pas étonné et découragé si au début vous êtes très essoufflé après 20 minutes. Tentez plutôt de diviser vos séances en de petits blocs de 10 minutes d’effort modéré et progressez petit à petit.

Suivez un programme complet

Un programme complet comprend les composantes suivantes : une activité cardiovasculaire (visant à améliorer les performances cardiaques), des exercices de renforcement musculaire pour prévenir la fonte musculaire qui survient avec l’âge et à partir de 30 ans, des exercices visant à améliorer la flexibilité pour plus de souplesse et un meilleur équilibre.

Ainsi, chaque composante joue un rôle spécifique dans l’amélioration de notre mobilité au quotidien et ne doit donc pas être laissée au hasard.

Amusez-vous !

Le sport doit rimer avec plaisir, ne le ressentez pas comme une corvée ou une punition. Tentez de convaincre des amis de vous accompagner, intégrez des groupes qui pratiquent des activités qui vous intéressent, comme la randonnée, la marche, le vélo ou le running.

Si vous appréciez ces moments que vous passez à prendre soin de vous, vous risquez moi d’arrêter et vous aurez donc nettement plus de chances d’atteindre votre objectif.

Si cet article vous a plu, vous apprécierez certainement celui-ci  sur les mythes de l’entraînement,

 

 

Pin It on Pinterest

Share This